Nos parrains

Manuel Poirier et Mickaël Szabo

L’histoire entre Manuel Poirier et le Village d’enfants de Duclair a commencé en 2000 quand il a tourné une partie du documentaire De la lumière quand même dans notre établissement et filmé le jeune Mickaël.
 

De la lumière quand même
Dans ce documentaire, le réalisateur donne la parole à 4 enfants âgés de 9 à 12 ans placés en foyer ou en famille d’accueil. Chacun témoigne de sa vie, de ses souvenirs singuliers, de ses attentes. Mickaël vit au Village d’enfants de Duclair, Sébastien dans la région lilloise, Medhi dans les Yvelines et Ali dans une famille d’accueil à Tarascon.

Voici ce que Manuel Poirier dit de ce film :
« Faire ce documentaire, c’était pour moi un moyen de donner la parole à quelques enfants qui vivent hors de leur contexte familial, placés en foyer ou en famille d’accueil. Tenter de faire un film sur eux mais aussi pour eux. Leur donner la possibilité de s’exprimer, d’être entendu et peut-être un peu mieux compris. J’avais rencontré Mickaël, Sébastien, Médhi et Ali pour la première fois, à l’occasion d’un documentaire pour France 3 sur l’enfance en France. Ils m’ont été présentés par le secteur éducatif en réponse à ma demande de rencontrer seulement les enfants qui voulaient s’exprimer, par besoin ou par envie, sur leur situation, leurs attentes et sur ce qu’ils vivaient. Ma rencontre avec ces 4 enfants a été déterminante. L’émotion que j’ai ressentie, l’intensité de ce qu’ils vivaient et l’envie  qu’ils avaient de s’exprimer m’ont décidé à leur consacrer un film. Un documentaire de cinéma pour prendre le temps de les écouter et de les regarder. Tenter de faire un film sur des enfants qui vivent aujourd’hui sous la responsabilité de la société, de notre société. »
Source :  site de Jean-Paul Bernard, chef-opérateur du son sur le tournage

Le parrainage
C’est donc naturellement que nous avons pensé à Manuel Poirier pour accompagner le projet A notre image. Quand nous avons cherché à le contacter, nous avons appris une information INCROYABLE ! qu’il avait pour projet de tourner la suite du documentaire et avait renoué contact avec Mickaël. Le hasard fait vraiment bien les choses, mais est-ce vraiment un hasard? En tout cas, notre projet et le sien pouvaient nous réunir à nouveau et nous permettre d’écrire ensemble un nouveau scénario.
Nous l’avons rencontré le 22 janvier 2015 et c’est avec simplicité et générosité qu’il a accepté de parrainer notre projet.
Lors du lancement du projet le 28 mars 2015, Pierre Lemarchand a proposé à Mickaël Szabo de parrainer le projet avec Manuel Poirier, ce qu’il a accepté tout de suite. Ce jour-là, les jeunes lui ont posé beaucoup de questions sur ce qu’il est devenu : il est marié, papa et maçon… Il dit que les années passées au Village d’enfants de Duclair lui évoquent de bons souvenirs et que ça l’a aidé à se construire. C
ette rencontre a été très intéressante.

 Un nouveau documentaire
« Quatre enfants devenus adultes » c’est le nom actuel de la suite que Manuel Poirier à tourné. Il a réussi à reprendre contact avec les 4 jeunes. Mickaël, qui a maintenant 26 ans, a donc été à nouveau filmé et a beaucoup apprécié de retrouver Manuel Poirier pour raconter la suite de son histoire. Nous sommes impatients de les retrouver dans ce nouveau film à travers le regard bienveillant du réalisateur.

Les rencontres entre Manuel Poirier, Mickaël Szabo et les jeunes sont à suivre dans la SAISON 1.

Parcours de découverte et de pratique artistiques