Episode 4

Du 27 avril au 2 mai
Tournage du court-métrage avec  le réalisateur Jean-Marie Châtelier sur le thème de l’autoportrait

Ecriture, tournage, montage du court-métrage. 11 jeunes sont investis dans cette aventure.

Lundi 27 avril
Les jeunes ont eu 3 semaines pour répondre à des questions préparées par le réalisateur dans un cahier. Le premier jour de l’atelier, ils rédigent un texte sur eux avec Jean-Marie. Il leur propose aussi de dessiner chacun leur portrait pour l’utiliser dans le film.

SL371013

SL371014

SL371026

Jean-Marie leur propose de les filmer chacun dans un coin de nature de leur choix autour de Duclair. Commencent alors les premiers repérages.

SL371019

Mardi 28 avril
Le tournage commence plus vite que prévu, il fait beau, nous en profitons car la météo des jours suivants est incertaine. Jean-Marie apporte des explications sur le matériel utilisé : perche, micro, caméra.

SL371030PIC_1367

Silence ! On tourne ! Action !

SL371034

WP_20150428_002

PIC_1457

WP_20150428_005

PIC_1493

WP_20150429_014

WP_20150429_016

PIC_1511

PIC_1470

WP_20150428_013

PIC_1504

Pendant ce temps, Didier filme le tournage et les réactions des jeunes.

WP_20150429_017

Mercredi 29 avril
Audrey travaillant toute la semaine sauf le mercredi, elle nous rejoint et fait toutes ses scènes, son texte, l’enregistrement de son texte et la scène collective le même jour.

WP_20150429_008

La scène collective est tournée en bord de Seine, chaque jeune met son personnage dans une maison qui est une maquette d’un des pavillons du Village d’enfants.
WP_20150429_035
Jeudi 30 avril :
Il pleut, c’est le jour où chaque jeune enregistre son texte avec Jean-Marie. Nous nous retrouvons tous le midi.

WP_20150429_037SL370965
En fin de journée, Allah Mohammad va tourner ses scènes dans un champ de colza (scènes qui n’ont pas pu être tournées avant à cause de la pluie).
20150430_160654
Samedi 2 mai
Après une journée de pause (enfin pas pour tout le monde, la veille et une partie de la nuit, Jean-Marie s’active sur le montage du film), nous nous retrouvons tous pour voir le film. Il y a encore des scènes à monter et du travail sur le son, mais le résultat est déjà formidable. Les jeunes sont enthousiasmés par leur film.
A la fin de la journée, nous faisons un tour de table et les réactions sont passionnées (voir Paroles d’ados A propos du tournage).
Quelle belle semaine! Que d’émotion, d’énergie, de partage, de respect, de découvertes… de tensions parfois aussi mais ça valait vraiment la peine!

Le film des jeunes et de Jean-Marie s’appelle « La Seine coulait au bord des Nids ». Vous pourrez le découvrir prochainement.

Parcours de découverte et de pratique artistiques