Episode 2

28 mars 2015
Lancement du projet ANI avec la projection du documentaire De la lumière quand même de Manuel Poirier


L’idée de départ de ce temps fort était de faire se rencontrer les jeunes et notre parrain Manuel Poirier.
Le lien qui unit Manuel Poirier et la maison d’enfants de Duclair, c’est le documentaire « De la lumière quand même«  qu’il y a tourné en 2000. Se rencontrer autour de ce film était donc la meilleure façon pour faire connaissance. Manuel Poirier ainsi que Mickaël, qui a été filmé alors qu’il avait 11 ans, étaient présents tous les deux, faisant de cet événement à Duclair un moment privilégié pour tous ceux qui y ont participé.

Le public nombreux a assisté avec beaucoup d’intérêt à la projection et aux échanges qui ont suivi. Etaient présents : les adolescents de la maison d’enfants, les éducateurs et professionnels de Duclair, les professionnels de l’audiovisuel qui vont intervenir pendant ces deux années, nos partenaires privilégiés du Pôle Image Haute-Normandie, la direction et des membres du conseil d’administration des Nids, les élus locaux notamment le président du Conseil Général de Seine-Maritime Nicolas Rouly qui a apporté son soutien au projet, le député Christophe Bouillon, le maire de Duclair…

Jean-Luc Viaux, président de l’association Les Nids a souligné l’intérêt de ce projet pour les jeunes et l’investissement des équipes. Anne-Sophie Charpy a présenté le projet en insistant sur l’implication des jeunes. Manuel Poirier a présenté son documentaire et la projection a pu commencer.

DSC_1651

Le film, c’est le témoignage de 4 enfants placés en institution ou en famille d’accueil vus à travers le regard bienveillant de Manuel Poirier. Il a provoqué beaucoup d’émotion mais aussi du rire car c’est avec leurs mots d’enfants que Ali, Sébastien, Mehdi et Mickaël parlent de leurs vies.
DSC_1664
Les échanges qui ont suivi étaient passionnants. Mickaël et Manuel Poirier ont répondu aux questions du public. Les jeunes ont interrogé Mickaël sur ce qu’il est devenu maintenant après avoir été placé à Duclair. Il leur a répondu qu’il est actuellement maçon, marié et papa d’une petite fille. Il dit que les années passées à Duclair ont été importantes pour lui, que ça l’a aidé à se construire.

La réponse du réalisateur à la question, « Que sont devenus ces enfants? » a été de nous dire qu’il venait de tourner la suite du documentaire! Le film n’est pas encore financé et s’appellera « Quatre enfants devenus adultes« . Tout le monde est impatient de retrouver ces quatre enfants dont les expériences de vie et les mots qu’ils mettent dessus nous ont tous touchés.

DSC_1766

DSC_1784

D’autres rencontres entre Manuel Poirier, Mickaël et les jeunes vont avoir lieu tout au long du projet. Les jeunes étaient ravis de ce moment et sont prêts à démarrer l’atelier court-métrage très bientôt.

Parcours de découverte et de pratique artistiques