Episode 1

20 janvier 2015
Présentation du projet A notre image aux ados

Cela fait déjà quelques semaines que nous avons commencé à leur parler du projet et lors de cette soirée nous avons souhaité les informer plus en détail de son contenu, les impliquer dès le début et leur présenter les intervenants qui vont s’investir dans cette démarche.

Sur 26 jeunes de plus de 12 ans, 21 étaient présents. Nous leur avons demandé d’être présents pour avoir tous les éléments nécessaires afin de choisir ou non de participer au projet A notre image.

Jean-Michel Clément, directeur des Nids de Duclair, a accueilli tous les participants. Anne-Sophie Charpy, éducatrice, a présenté le projet et les partenaires du Pole Image Haute-Normandie.

Jean-Marie Châtelier a parlé de son métier de réalisateur et montré le court métrage documentaire « Solitaires/Solidaires«  »… qu’il a tourné avec des adolescents de l’IDEFHI. Le film a touché beaucoup les jeunes du public puisqu’il a été réalisé par des pairs en situation de placement comme eux. Allah Mohamad (16 ans) ayant déjà participé à un court-métrage avec son collège a pu répondre de façon éclairée à Jean-Marie qui interrogeait les jeunes sur les différentes étapes de la réalisation d’un film.

Isabelle Lebon a parlé de son métier de photographe et a projeté des photos qu’elle a faites en Palestine. Elle a pu donner des explications sur les conditions dans lesquelles chaque photo a été prise, ce qu’elle a ressenti ou voulu montrer, ainsi que des informations sur le contexte local.

Des échanges intéressants ont pu avoir lieu autour d’un excellent apéritif dinatoire préparé par une jeune et un éducateur du centre éducatif fermé des Nids.

A l’issue de la soirée, des envies se dégagent déjà chez la plupart des jeunes. Certains veulent participer au court-métrage d’autre à l’atelier photo, ou alors aux deux!

Anas (16 ans) est en grande discussion sur Israël et la Palestine avec Isabelle Lebon, Il parle de paix entre les peuples, de religion. Il s’est senti très concerné par les attentats à Charlie Hebdo, 2 semaines avant.

Les quelques absents lors de cette soirée ont pu être, par la suite, informés du projet.

Parcours de découverte et de pratique artistiques